Post it App : How to combine analog and digital brainstorming

Brainstorm by combining analog and digital versions of post its. The best of two worlds.

Analog creativivity

When you are on a creative path, from planning a keynote to thinking of the structure of a book, don’t forget using post it : these little pieces of colorful paper are your best ally to freely write your ideas and than reposition them according to the structure you’re thinking of.

Think analog would say presentation gurus like Garr Reynolds (http://www.presentationzen.com @presentationzen) in its great book Presentation Zen or Nancy Duarte in her book Slideology (http://www.duarte.com @nancyduarte) among other useful insights on the way of building and delivering great stories.

But until these recent days, the question was how do you keep these post it with you or share them with somebody else ?
Moving them rimes with unsticking, repositionning, etc.
Sharing them is even more complex !
Taking a picture and sending it wouldn’t help much as it froze your ability to modify the content.

Post it App : And paper post it becomes digital !

Comes in this awesome new app from Post it (named Post it !) and its great new functions.

Keep on brainstorming by creating your paper post it map : Post it after post it, drop your ideas.
Position them freely on the surface of your choice.

Take a picture of your board of post it

Take a picture of your board of post it

 

Once done, take a picture with the Post it app.
Here starts the magic : the app will automatically scan and transform each of the paper pieces in its digital avatar !

Automatic identification of the post it. You can help the app if some of them remain undetected.

Automatic identification of the post it. You can help the app if some of them remain undetected.

The app creates a digital version of your post it. You can start reordering them and share them among other things.

The app creates a digital version of your post it. You can start reordering them and share them among other things.

What’s the use?
1. Not only can you keep your post it projects with you, but
2. you can now reposition them virtually on your tablet or smartphone screen (far easier on a tablet by the way) to organize a new structure of the history you want to tell. Once you’ve defined a board, you can add, move, delete and enjoy plenty of other useful functions.
. Even better, you can share them in various formats from PDF to the app native format. If a coworker has the app on its idevice, he’ll be able to add its own idea of a new structure.

Draw rectangles : it works too !

And by the way, it works even if you don’t have post it ! Just write on a paper board or white board and draw rectangles around your words.
The app will detect the lines as it would do it with post it.
In case it doesn’t, just select the undetected squares and the app will tag them. Just be sure to use a thick marker to help the detection.

Analog creativity has even become better !
The app is free. Enjoy and let me know what you think !

 

 

The screenshots I share in this post are related to a new presentation planed in a french university in Angers this coming month of November. I’ll let you know how this app helped me design this 60 minutes story.

Publié dans Communication, Retour d'expérience, Uncategorized | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

2014 : Ouverture par une conférence animée en duplex ! Ou comment être présent en 4 lieux différents !

Apres une séquence 2013 au cours de laquelle j’ai eu l’occasion de visiter 18 compagnies,
ce mois de janvier 2014 m’a permis de tester une nouvelle approche : l’animation rediffusée en duplex.

Animation de conférence en plusieurs lieux

Une animation dans une salle de Toulouse avec près de 95 personnes présentes.
Relayée sur trois villes de la région pour faciliter la capacité à suivre cette conférence en évitant un déplacement de plus d’une heure à une heure et demi en voiture…

Animation à Toulouse et diffusion duplex vers Foix, Castres et Montauban

Animation à Toulouse et diffusion duplex vers Foix, Castres et Montauban

Créer de l’interaction : intégrer des séquences de questions-réponses régulières

Exercice intéressant nécessitant d’intégrer dans le rythme de la conférence des séquences d’échange : à chaque fois, dans un ordre prédéterminé, je m’adressais à chacun des auditoires pour leur demander s’ils avaient des questions sur la thématique précédemment abordée.

Retour vidéo avec les trois salles distantes : créer de l'interaction

Retour vidéo avec les trois salles distantes : créer de l’interaction

A chaque fois la régie technique donnait la parole à chacun des sites distants, leurs commentaires étant relayés dans la salle principale à Toulouse.

Incrustation vidéo pour visualiser l’animateur

Cette incrustation est clé pour ne pas perdre l’auditoire distant : la visualisation de l’animateur permet de maintenir un contact. Même distant.

Cette insertion vidéo sur la zone de slides permettait donc aux auditeurs distants de voir l’animateur. En l’occurrence, d’essayer de me voir : je suis très mobile sur scène…
Pas forcément évident pour le technicien de suivre ces déplacements.

De même son insertion vidéo devait être déplacée régulièrement pour ne pas empieter sur l’affichage de telle ou telle information qui venait s’ajouter au fil de l’animation des slides projetées.

Incrustation vidéo pour que les sites distants puissent visualiser l'animateur

Incrustation vidéo pour que les sites distants puissent visualiser l’animateur

Un format d’animation donc très intéressant à plus d’un titre :

. Intéressant car nouveau.
. Intéressant car ouvrant des opportunités pour toucher un auditoire distant
. Intéressant car permettant d’imaginer de nouvelles approches différentes et complémentaires.

Des axes d’amélioration

Si une telle expérience devait à nouveau se produire, j’imagine les trois axes d’amélioration suivants :

. réorganiser l’affichage pour que le renvoi video de l’animateur n’empiete pas sur les slides
. définir une zone au sol pour ne pas trop bouger et rester dans le cadre
. exploiter une solution pour créer plus d’interaction entre les lieux distants et la salle principale

Publié dans Communication, Retour d'expérience | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Tomber 7 fois et se relever 8 …

Une étonnante conférence animée par Garr Reynolds lors de TEDx Tokyo sur les leçons à tirer du bambou pour travailler notre résilience…

A retrouver ici

Toujours utile dans le merveilleux monde de l’entreprise.

Suivez et méditez ces idées.

E

Publié dans En coulisse, Retour d'expérience, Uncategorized | Laisser un commentaire

Conférence sur le Management d’une équipe de Rugby par Fabrice Landreau

A l’occasion d’une université d’été organisée en ce début septembre 2012 par deux compagnies régionales, j’ai eu l’opportunité d’assister à la conférénce animée par Fabrice Landreau, manager du club de rugby de Grenoble.

Rugby et métiers du chiffre

Casting surprenant au premier abord : quel rapport entre le rugby et les métiers du chiffre?

Pourtant très vite, son intervention axée sur le management d’une équipe de rugby a mis en lumière les similarités déclinables à l’animation d’une équipe au sein d’une entreprise.

Rugby ou société, la ressource humaine demeure la même (bien qu’avec une carrure quelque peu différente… ) et doit être appréhendée avec intelligence et humanité pour en tirer le meilleur !

C’est précisément ce que notre orateur a démontré avec brio pendant son intervention.

Au delà des idées et principes exposés sur lesquels je vais revenir, Fabrice Landreau a démontré une volonté (killer instinct ?*), doublé d’une clairvoyance incontestable dans l’objectif qu’il s’est donné en prenant ses fonctions.

Avec à la clé des résultats à ce jour plus que probants puisque l’équipe grenobloise est désormais montée au meilleur niveau de la compétition nationale). Au moment ou j’écris ces lignes, ils poursuivent leur ascension. Souhaitons leur de continuer sur la même lancée…

S’il y a un monde entre un rapport d’audit et un terrain de rugby, il est en revanche des principes qui peuvent sans problème être transposées d’un univers à l’autre.

Aperçu d’une approche managériale à méditer

 

• Définir des valeurs communes : les fondations de l’équipe

Elles permettront à chacun de s’approprier un référentiel unique et clair de fondamentaux qui vont servir de point de départ au travail et à l’engagement de tous au service de l’équipe.

• Déterminer un référentiel de valeurs fondamentales communes avec un objectif clair.

Cet autre point de départ permet de clarifier la démarche poursuivie par tous, d’expliquer donc de motiver le travail de tous autour de ce projet global échafaudé ensemble, dans lequel le travail de chacun va s’inscrire. Le tout dans un cadre ou chacun s’engage autour de valeurs partagées : honnêteté, partage, équipe, amour du travail, effort, implication, confiance.

• Jouer l’équipe plutôt que personnel

Dans le rugby comme en entreprise, le travail d’équipe est toujours plus efficace qu’un travail conduit de manière individualiste.

La combinaison des compétences et spécificités de chacun induit une démultiplication de la performance autrement plus redoutable.

• Accompagner chacun dans la définition de son projet individuel

Partant de l’objectif commun à tous, chaque équipier va participer à la définition de son projet individuel. Prenant part à cette définition, il est d’autant plus attaché à en conduire la réalisation à son terme dans les meilleures conditions qu’il en appréhende mieux les tenants et aboutissants.

• Construire l’équipe : binômes et leaders

L’organisation de l’équipe est un autre point clé.

D’une part avec la constitution de binômes permettant aux équipiers de s’appuyer, partager et se compléter dans la mise en oeuvre de leur projet.

D’autre part avec l’identification de leaders au sein de l’équipe qui serviront à la fois de relais et d’interlocuteurs privilégiés dans les échanges d’informations.

• Auto-évaluation et sincérité

L’approche manageriale adoptée s’articule autour d’échanges fréquents permettant

1. d’avoir une connaissance précise de l’état de motivation et de bien-être (indicateur clé qui conditionnera la performance de chacun) de chaque équipier

2. de mettre en oeuvre une démarche d’auto-évaluation. Ainsi chaque équipier analyse lui-même sa performance, ses actions récentes et leur résultat.

Base d’un échange positif pour un dialogue plus constructif que si l’analyse émanait de l’échelon supérieur.

• Bien-être

L’épanouissement des équipiers dans la réalisation de leur projet passe par leur bien-être dans et hors de leur environnement professionnel. A ce titre, il est important d’appréhender la qualité de vie personnelle de chacun (dans le respect de son intimité évidemment) mais aussi de provoquer des moments réguliers d’échange et de rencontre avec leurs proches pour faciliter les échanges.

• Esprit corporate et exemplarité

Appartenir à une équipe, prendre part à un projet passe par la définition et le respect de codes.

Au delà de l’appropriation des valeurs clés de l’entreprise/équipe, ce sont des symboles qui additionnés participent d’un affichage commun : tenue commune, éléments graphiques, attitude générale.

Avec comme objectif permanent d’être exemplaire dans sa manière de travailler et d’agir.

Afficher une motivation de tous les instants et une volonté de faire avancer l’équipe et son projet.

• Dialogue et recrutement vigilant

A la question de la gestion de crise entre équipiers, la réponse faite par Fabrice Landreau s’est appuyée sur la nécessité du dialogue pour sensibiliser les personnels concernés à l’intérêt commun, à la recherche d’une voie intelligente de travail pour limiter les conflits.

Mais aussi et surtout en amont, à la nécessaire vigilance lors du recrutement pour bien analyser le caractère et le mode de fonctionnement des équipiers.

• Suivi et stimulation positive

Démonstration à l’appui, l’idée est d’être toujours positif dans l’analyse d’une action même ratée.

Pour créer de l’émulation et repartir positivement de l’analyse de ce manque et en faire un atout par un travail supplémentaire qui permettra lors de l’action suivante d’être plus performant.

L’autoévaluation de l’équipier est le point de départ de ce dialogue constructif et mobilisateur pour encore améliorer la performance.

La critique n’a qu’un effet négatif et démobilisateur qui perturbe la dynamique globale et l’implication des équipiers.

Management participatif

L’ensemble de ces points s’articulent autour d’une idée clé : favoriser le management participatif.

Plutôt que d’imposer sans dialogue, l’idée de base est d’impliquer toute l’équipe dans la définition du projet commun puis dans la déclinaison du projet individuel de chacun.

Cette idée permet de renforcer la légitimité du projet commun donc des décisions prisent par le management dans la mise en oeuvre pour y parvenir.

Un objectif : implication, projet personnel et autonomie

In fine, l’objectif poursuivi par cette approche est bel et bien de responsabiliser au maximum ses équipiers pour qu’ils deviennent suffisamment autonomes dans la conduite de leur projet et qu’ils deviennent comme l’exprimait notre orateur « entrepreneur de leur carrière ».

L’ensemble de ces points se nourrit par ailleurs d’un autre facteur fondamental : l’amour du travail.

Concept de plus en plus difficile à partager aujourd’hui mais qui trouve entre autre chose sa source dans le  bien-être et la satisfaction que retire l’équipier – sportif ou non – de son activité au sein de l’équipe.

Une forme de cercle vertueux donc ou implication – responsabilisation – travail d’équipe – bien-être induisent une dynamique de travail que le management participatif alimente.

Ce compte rendu ne relate que les grandes idées déroulées au cours de cette conférence.

Elles permettent néanmoins de mettre en lumière une véritable réflexion, une forme de « philosophie de vie au travail » à largement méditer tant ses déclinaisons peuvent être déroulées dans un cadre de travail d’une entreprise plus classique qu’une équipe de rugby.

Merci aux équipes des compagnies organisatrices pour cette expérience tout aussi surprenante qu’enrichissante humainement parlant.

Merci à cet animateur impressionnant de par la richesse humaine de son exposé.

Que l’on aimerait pouvoir partager avec le plus grand nombre pour inspirer des managers actuels et à venir dans l’approche qu’ils ont de leurs équipes et de la meilleure manière de motiver ces dernières…

Pour la petite histoire, j’avais omis de garder avec moi mon carnet de notes.Je n’ai jamais pris aussi vite des notes sur un smartphone… Pas évident mais jouable !…

 

* killer instinct : esprit combatif illustré par une volonté marquée sans doute moins explicite dans un environnement de bureau que sur un terrain de rugby… 🙂

Publié dans Retour d'expérience, Stratégie, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

TED : traquons les traqueurs…

Traduction mot pour mot d’une intervention par Gary Kovacs absolument effrayante lors d’une conférence TED consacrée à la diffusion de nos traces lors de la moindre de nos navigations sur internet.

L’orateur présentait un add-on à installer dans le navigateur internet Firefox, Collusion. Ce module (encore en béta) a la particularité de générer un graph temps réel des sites s’échangeant vos informations lors de votre navigation internet.

Aussitôt dit, aussitôt fait :

Me voici à télécharger ledit module. Ici

Puis à débuter ma navigation dans Firefox : un petit tour sur les pages du Monde, du Figaro et d’Amazon puis de mon blog. Et…
Collusion m’affiche pas moins de 22 sites qui se sont échangés des informations !

Internet : vie privée?… Privée d’intimité !

 

 

Dans le détail : une visite sur Le Figaro et ce sont pas moins de 14 sites qui sont informés, France Info partage avec 8 sites, Le Nouvel Obs lui diffuse à 7 autres sites, une visite au Monde informe 5 autres sites, Le Point et l’Express, 4 chacun. Dans le domaine techno, Amazon diffuse vers 2 sites, Apple vers un seul…

La plupart des sites recevant l’information étant des plateformes pub (Xiti, etc.), Facebook, Twitter, Google et autres.

No comments. Mais une question : que peut-on faire pour éviter ces indiscrétions continues?

Publié dans Prospective, Retour d'expérience | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

10 secrets de communication de grands leaders

Cet article de Mike Myatt sur le site de Forbes est intéressant à plus d’un titre car il souligne à quel point, communiquer nécessite avant toute chose de savoir écouter, de savoir sentir les attentes de son interlocuteur pour être capable de délivrer le message qui aura le plus d’impact.

A analyser en le croisant avec la lecture de cet ouvrage « Start with why » qui dans un registre complémentaire insiste sur la nécessité de maitriser le « Pourquoi » de notre démarche pour véritablement donner un sens à nos actions.

Publié dans Communication, Uncategorized | Tagué , | Laisser un commentaire

Conférence : 3 axes d’améliorations

Dans une démarche de qualité de service autour de la conférence sur les outils, j’ai complété le dispositif de trois nouvelles composantes :

1. une adresse mail spécifique sur laquelle l’auditoire peut durant la conférence poser des questions. Lesquelles sont ainsi collectées pour être traitées lors de la séquence de questions-réponses en fin de conférence. Une façon simple de mettre en place un nouveau canal d’échanges pour enrichir la discussion avec les participants.

2. la mise en ligne de séquences vidéos : un complément d’information pour permettre aux participants de revoir les phases de démonstration sur l’utilisation de nos outils web. Un véritable plus apprécié pour reprendre à leur rythme telle ou telle action.

Je reviendrais en détail prochainement sur les détails pratiques de la réalisation de telles séquences. Un nouvel exercice très intéressant pour élargir le champ de notre offre de service à l’attention de nos utilisateurs.

3. un récapitulatif des commentaires collectés lors de l’enquête de satisfaction.

Cette synthèse leur permet de mieux appréhender le ressenti général de l’auditoire et participe d’un dialogue qui s’instaure et perdure au fil des sessions à travers la France.

 

Dans un autre registre, je peaufine une action de communication ciblée à l’attention des régions dans lesquelles je n’ai pas eu l’occasion d’intervenir. Démarche articulée autour d’un message simple et impactant, fédérateur et mobilisant pour provoquer ces ultimes sessions permettant de boucler mon tour de France.

 

Toujours tendre vers une qualité de service accrue pour améliorer la diffusion de l’information.

Publié dans Communication, En coulisse, Retour d'expérience | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire