iPad : quelle place pour une maison d’édition ?

A la lumière de l’article « L’iPad, planche de salut pour Gutenberg » paru dans le Monde de samedi 15 mai, il ressort que cette tablette électronique, plus encore que ses concurrentes existantes, représente une source d’espoirs pour la presse en général. Avec à la clé de nombreuses questions sur le modèle économique et la manière dont les lecteurs accepteront – ou non – de payer pour accéder à des contenus qu’aujourd’hui ils lisent gratuitement en ligne.

A l’échelle d’une maison d’édition dont les publications sont quasiment exclusivement consacrée à une population professionnelle déterminée, quel impact un outil de ce type peut-il avoir dans notre démarche de dématérialisation croissante (voir post du 8 mai )?

Pour préciser la situation actuelle, lesdits professionnels disposent aujourd’hui d’un trio d’outils complémentaires :

– un site web doté d’un volet documentaire via lequel l’ensemble des publications techniques sont mises en ligne. C’est là le pivot de notre système d’information.

– une lettre d’information hebdomadaire transmise par mail à l’ensemble de la profession, relayant les dernières actualités techniques et institutionnelles.

– un CD-Rom compilant l’ensemble des ouvrages et supports parus depuis 2000 et repris au format PDF.

Demain, une application intégrée dédiée à la consultation documentaire

Imaginons demain, via une application spécifique, une nouvelle approche combinant les caractéristiques de ces 3 outils :

accessibilité permanente à la documentation (sans être tributaire d’un accès web pour consulter lesdits documents puisqu’ils seraient pour la plupart chargés dans la tablette)
Information dès la parution d’une nouvelle publication
Mise à jour des contenus via des téléchargements ponctuels dès qu’un accès réseau serait disponible.

Reste à imaginer ce que devraient être les fonctions de base à offrir en terme de consultation documentaire :

Accès rapide (la mise en route de la tablette et le lancement de l’application seront plus rapides que ne l’est aujourd’hui l’allumage d’un ordinateur puis la consultation du CD-rom par exemple)
– Classement dans les ouvrages via une bibliothèque
Consultation des ouvrages en « tournant » les pages. Je reviendrais sur ce point ultérieurement.
Recherche
– Consultation du texte recherché et copier-coller pour réutilisation et/ou partage (par mail ou via des réseaux sociaux liés)
– Identification par l’utilisateur des textes les plus utiles par l’utilisation de marques page
Lien vers un autre texte partageant les mêmes mots clés
– etc.

Je suis convaincu que si l’iPhone de par les dimensions restreintes de son écran limitait les possibilités de déploiement d’une véritable bibliothèque électronique, l’iPad (ou ses concurrents) offre une plate-forme optimale pour envisager une nouvelle étape dans le mode de diffusion de l’information technique à l’attention des professionnels que nous servont.

Deux points complémentaires :

– Il est important d’être attentif à la réalité de l’utilité d’artifices ergonomiques tels que la simulation de la rotation de pages. Est-ce un effet utile pour faciliter l’appropriation de l’outil dans un premier temps avant de disparaitre au profit d’un autre mode de navigation? Ou cela a-t-il vocation à perdurer pour renforcer le sentiment qu’a le lecteur de lire un livre réel?

– Comme l’indique Jakob Nielsen dans son compte rendu préliminaire du 10 mai « iPad Usability : First findings from user testing » sur les premiers résultats de l’analyse de l’interface des applications sur iPad, il sera important de concevoir une application à l’ergonomie parfaite adaptée aux attentes, habitudes et réflexes des utilisateurs.
Je reviendrais sur ce compte rendu dans un prochain post.

Dites-moi ce qui selon vous correspondrait aux fonctions les plus utiles pour consulter des ouvrages de manière électronique via une telle application.


Publicités
Cet article, publié dans Edition, Prospective, Veille techno, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour iPad : quelle place pour une maison d’édition ?

  1. Ping : Lecture de livres électroniques : l’iPad offre-t-il une solution satisfaisante? | TheButzBlog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s